Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés

 

Acceptation des conditions d’utilisation

L’utilisation du site www.m2i-services.com implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation peuvent être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site www.m2i-services.com sont donc invités à les consulter de manière régulière. Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par M2I Services, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention. La disponibilité du site n’est en aucun cas garantie. Le site www.m2i-services.com est mis à jour régulièrement par M2I Services et le contenu comme les conditions d’utilisation peuvent évoluer.

 

Services

Le site www.m2i-services.com est destiné à fournir une information concernant les  activités de la société. M2I Services s’efforce de fournir sur le site www.m2i-services.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des erreurs, omissions et manque dans le contenu, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers fournissant le contenu. Tous les informations indiquées sur le site www.m2i-services.com sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.m2i-services.com ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

 

Droits de propriété

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de M2I Services.

 

Responsabilité

Le site est conçu en Joomla™.

M2I Services ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.m2i-services.com, et résultant soit de l’utilisation de matériel ou de logiciel non mis à jour, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

Des espaces interactifs pourront être mis à la disposition des utilisateurs. M2I Services se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en Algérie, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. 

Le cas échéant, M2I Services se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, ou diffamant, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

 

LPDP

A l’occasion de l’utilisation du site www.m2i-services.com, peuvent être recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site www.m2i-services.com, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause M2I Services ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site www.m2i-services.com. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site www.m2i-services.com l’obligation ou non de fournir ces informations.

M2I Services s’engage à assurer la confidentialité de vos données. Aucune information personnelle de l’utilisateur du site www.m2i-services.com n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de M2I Services et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site www.m2i-services.com. Les données personnelles de l’utilisateur sont archivées pour une durée de 12 mois.

Conformément à la Loi n°18-07 relative à la protection des personnes physiques dans le traitement des données à caractère personnel (LPDP), vous pouvez vous opposer à l’utilisation de vos données à caractère personnel sur simple demande auprès M2I Services (reclamation@m2i-services.com).

 

Liens hypertextes et cookies.

Le site www.m2i-services.com peut contenir un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de M2I Services. Cependant, M2I Services n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.m2i-services.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

L’utilisateur a le choix lors de sa première connexion puis lors de ses visites successives de modifier les règles concernant la collecte des cookies. Certaines fonctions peuvent être indisponibles en fonction des choix effectués.

 

Droit applicable

Ces conditions d’utilisation et tout litige relatif à l’utilisation du site www.m2i-services.com sont soumis au droit Algérien et à l’attribution exclusive des tribunaux compétents d’Alger.

Elon Musk annonce qu’un premier être humain a reçu une puce Neuralink dans son cerveau

Elon Musk concrétise un peu plus son rêve, un premier humain a reçu l’implant cérébral de Neuralink pour contrôler des appareils électroniques par la pensée.

Le lundi 29 janvier 2024, Elon Musk a révélé que Neuralink, la start-up dont il est cofondateur, a effectué avec succès son premier implant cérébral sur un patient le dimanche précédent. Bien que cette procédure ait déjà été réalisée à plusieurs reprises par d'autres entreprises et chercheurs, cette avancée marque une étape significative pour Neuralink.

La start-up Neuralink a été cofondée en juillet 2016 par Elon Musk et une équipe de scientifiques et d’ingénieurs. Son objectif était de développer un dispositif d’interface cerveau-machine implantable afin d’améliorer la vie des personnes atteintes de graves lésions cérébrales et de la moelle épinière, dans le but final de créer une interface cérébrale complète capable de connecter plus étroitement l’intelligence biologique et artificielle.

Si en 2019 Elon Musk envisageait l’installation du dispositif sur un patient humain en 2020, il a du patienter jusqu’au 29 janvier dernier.

En mai 2023, Neuralink a obtenu l'approbation de la FDA pour des essais cliniques sur les humains.

Suite à l'approbation de la FDA, Neuralink a appelé les personnes souffrant de divers handicaps à participer aux essais cliniques. Le premier produit, appelé "Télépathie", permet de contrôler des appareils électroniques par la pensée.

Le projet PRIME vise à évaluer la sécurité et la fonctionnalité initiale de l'interface cerveau-machine chez l'homme, avec l'objectif d'aider les personnes paralysées à contrôler des dispositifs externes par la pensée. Elon Musk suggère que les dispositifs de Neuralink pourraient être régulièrement mis à niveau, soulevant des préoccupations éthiques et de sécurité.

Bien que l'implant de Neuralink ne révolutionne pas immédiatement les neurosciences, il ouvre des perspectives dans le traitement des maladies neurologiques. Neuralink doit toutefois démontrer à la FDA la sécurité et la fiabilité de ses dispositifs avant de les commercialiser.

L'essor du trading algorithmique : transformer l'économie et la dynamique du marché

Au fil des années, le monde financier a vu naître de nombreuses innovations.
Parmi celles-ci, le trading algorithmique s'est démarqué comme une force majeure, bouleversant à la fois l'économie mondiale et la dynamique des marchés financiers.
Issu de la convergence entre la technologie et la finance, ce phénomène n'est pas une mode passagère, mais un changement fondamental dans la manière dont les transactions financières sont effectuées.

 

Le fonctionnement du trading algorithmique

Pour comprendre le trading algorithmique, il est essentiel de décomposer son nom.
Un algorithme est une série d'instructions suivies pour résoudre un problème ou accomplir une tâche. Dans le contexte financier, ces algorithmes sont conçus pour acheter ou vendre des actifs selon des critères prédéfinis, souvent à une vitesse et une précision que les humains ne pourraient pas égaler. Ces systèmes automatisés peuvent analyser d'immenses volumes de données en une fraction de seconde, prenant des décisions basées sur ces analyses presque instantanément.

 

Les avantages de cette approche

L'une des grandes forces du trading automatisé est sa faculté à exclure les sentiments humains des décisions à prendre. Dans la finance traditionnelle, les choix d'investissement peuvent être influencés par des facteurs psychologiques, tels que la peur ou la cupidité. En revanche, un algorithme est dénué d'émotions, agissant uniquement selon la logique et les données.

De plus, cette forme d’échange permet une plus grande efficacité du marché. Les inefficacités peuvent être rapidement identifiées et exploitées, ce qui, à son tour, aide à aligner les prix sur leurs vraies valeurs intrinsèques.

 

Les conséquences sur la dynamique du marché

Le trading a subi une transformation radicale grâce à l'introduction des algorithmes dans le processus décisionnel. La rapidité des transactions ainsi que la capacité d'exécuter de grandes quantités d'ordres en très peu de temps ont augmenté la liquidité et la volatilité des marchés. D'une part, cette augmentation de la liquidité a rendu les marchés plus accessibles, mais d'autre part, la volatilité accrue a soulevé des inquiétudes quant aux éventuels déséquilibres ou perturbations.

 

Les défis et les préoccupations

Toutefois, comme toute innovation, le trading haute fréquence (THF) n'est pas sans défi. Il existe des préoccupations concernant l'amplification potentielle des mouvements de marché, en particulier lors de périodes de stress financier. De plus, la dépendance excessive à la technologie pose des risques en termes de défaillances techniques ou de cyber-attaques.

La transparence est un autre enjeu majeur. Bien que ces algorithmes opèrent à une vitesse vertigineuse, il est essentiel pour les régulateurs et les investisseurs de comprendre leur fonctionnement afin de garantir une concurrence saine et équitable.

Industrie 4.0 : quand les ERP transforment la collaboration industrielle grâce au SaaS !

Découvrez comment les industriels modernisent leur approche des ERP, favorisant ainsi une collaboration fluide entre tous les acteurs, du commercial au technicien, grâce à la mobilité terrain.

Dans un paysage industriel en perpétuelle évolution, la collaboration entre les différentes fonctions de l'entreprise est un enjeu crucial pour gagner en productivité et efficacité. Les ERP (Enterprise Resource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) jouent un rôle central dans ce contexte en permettant aux entreprises de rationaliser la gestion de leurs ressources et données.

Aujourd'hui, les industriels vont encore plus loin et cherchent désormais à impliquer l'ensemble des collaborateurs, du commercial au technicien, en passant par les fonctions support et la chaîne de production, au sein de leurs systèmes d'information.

L'objectif principal est de créer une synergie au sein de l'entreprise industrielle en lui offrant une vision globale et actualisée de son activité. Les commerciaux ont ainsi un accès immédiat aux données de production, ce qui leur permet d’être réactifs et de proposer des offres plus pertinentes. De leur côté, les techniciens sur le terrain bénéficient d'informations précises et à jour, optimisant ainsi leur efficacité opérationnelle.

Une autre avancée significative réside dans l'intégration d'outils de mobilité terrain à leurs systèmes d’information. Que ce soit pour les commerciaux en déplacement ou les techniciens en intervention sur le terrain, disposer d'un accès mobile en temps réel aux données de l'ERP représente un atout considérable. Cela leur permet d'être plus réactifs, plus flexibles et donc plus efficaces dans leur travail au quotidien.

En conclusion, l’adoption d'un ERP moderne, associé à des outils de mobilité terrain, constitue un tandem puissant pour renforcer la collaboration et la circulation de l’information au sein des entreprises industrielles. Cela se traduit par une optimisation des processus internes et une meilleure réactivité face aux évolutions du marché.

L'ERP devient donc le pivot de la transformation digitale, unifiant l'ensemble des acteurs de l'entreprise autour d'un système d'information performant et agile. Ainsi, les acteurs qui sauront tirer parti de ces nouvelles technologies seront les mieux préparés pour relever les défis de l'industrie du futur.

SaaS vs Cloud : retour sur la terminologie pour bien faire la différence

L’innovation technologique fait émerger de nouveaux concepts, solutions, services et termes tels que l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique (ou machine learning), la réalité augmentée (RA), le cloud ou le SaaS (logiciel en tant que service) - dont la signification peut nous échapper.

Ainsi, si tout le monde parle de transformation numérique, peu sont vraiment capables d’en livrer une juste définition. Cela s’explique en partie par l’attitude zélée des spécialistes en marketing qui passent plus de temps à vous dire comment ce concept va changer le monde plutôt que de l’expliquer. L’autre raison, plus pragmatique pour expliquer le côté un peu nébuleux de ces concepts, est qu’il n’existe pas UNE définition universelle de la transformation digitale. Celle-ci varie selon le contexte.

Pour bien comprendre la transformation digitale, il est impératif de connaître les concepts et technologies fondamentaux qui la portent. Prenons l’exemple du terme SaaS, qui est parfois utilisé de manière interchangeable avec les mots "cloud" ou "cloud-native". Ces termes sont-ils pour autant synonymes ?

Une récente étude de PTC confirme que des termes tels que "cloud", "cloud-native" et "SaaS" sont souvent utilisés indifféremment pour décrire le même service, à savoir « fournir des solutions logicielles sur Internet sous forme de service, sans avoir à les installer et les entretenir ou les mettre à jour soi-même". Seule une faible majorité des personnes interrogées (54%) emploient le terme SaaS dans ce sens. Ainsi, près de la moitié des personnes interrogées pensent à tort que les termes "cloud" ou "cloud-native" peuvent également s’appliquer. C’est pourquoi, nous vous proposons de mieux comprendre la différence entre le cloud, le cloud-native et surtout, le SaaS.

Les 10 principaux avantages de la transformation digitale

Nous définissons la transformation digitale comme une stratégie globale, applicable à tous les secteurs d'activité, visant à résoudre les problèmes et à libérer de nouvelles opportunités de créer de la valeur grâce au numérique. Elle nécessite l'acceptation et l'adoption non seulement de nouvelles technologies, mais aussi de nouvelles façons de travailler.

Presque toutes les entreprises ont initié leur transformation digitale - parfois appelée DX et certaines sont plus matures que d’autres dans leur démarche. Les entreprises industrielles investissent au moins 5 % de leur budget annuel dans des projets de transformation digitale, un chiffre qui ne cesse de croître. À mesure que les technologies progressent, la transformation digitale dispose de ressources supplémentaires pour favoriser les opportunités de création de valeur

Si la technologie numérique constitue l’un des leviers de la transformation digitale, la "transformation" se réalise dans le monde physique de l'entreprise - produits, processus, personnes et lieux. Et c'est lorsque le numérique transforme ce monde physique que toute la magie opère.

Alors, en quoi consiste exactement cette "magie" ? En d'autres termes, quels sont les avantages de la transformation digitale ? Bien sûr, ils sont nombreux - et nous allons en dresser la liste - mais gardez à l'esprit qu’une stratégie de DX parfaitement alignée sur les objectifs financiers et opérationnels apportera encore plus de valeur à votre entreprise. La stratégie DX que vous choisirez de mettre en place devra donc répondre à vos besoins spécifiques, en fonction de vos valeurs et de vos objectifs fondamentaux.

L’amélioration des coûts, de la qualité et des délais de mise sur le marché s’est imposée comme un enjeu majeur auquel la transformation digitale peut répondre. Les entreprises recherchent des solutions numériques pour les aider à fabriquer des produits de meilleure qualité plus rapidement, tout en optimisant les coûts. L’atteinte de ces objectifs fondamentaux constituent souvent le point de départ de projets de transformation digitale. Par ailleurs, l’entreprise gagne en performance, améliore son niveau de conformité avec une approche plus axée sur la donnée et le développement durable.

 

Quels sont les avantages de la transformation digitale ?

1. Réduire les coûts

La réduction des coûts représente le premier facteur de motivation de la digitalisation des entreprises. Elle est à l’origine de près des deux tiers des initiatives de transformation digitale selon Gartner. Elle peut être atteinte au travers de l’amélioration de l'efficacité des actifs et de la productivité des équipes, de la réduction des frais généraux et des coûts de production, et enfin, de la rationalisation du service après-vente. La bonne nouvelle, c'est qu’il peut en découler des bénéfices secondaires quantifiables. En effet, l’optimisation de la performance d’une entreprise engendre indirectement moins de gaspillage énergétique et moins d’arrêts prolongés de production.

 

2. Améliorer la qualité des produits et des services

La qualité des produits et des services est un levier de différenciation important, quels que soient le marché et le secteur d'activité. La transformation digitale aide les entreprises à améliorer la qualité en boucle fermée : elle facilite le déploiement de stratégies et de technologies pour réduire les reprises et les rebuts, optimiser la traçabilité et la cohérence de la gestion des données tout au long de la chaîne de valeur, et améliorer les taux de réparation dès la première intervention.

En améliorant la qualité à l'aide de logiciels de gestion du cycle de vie des produits (PLM) par exemple, les entreprises peuvent rationaliser les processus de développement des produits, tout en permettant aux parties prenantes de l'entreprise (ou du cycle de vie des produits) d'accéder aux données les plus précises en fonction de leurs droits d’accès.

 

3. Améliorer le délai de mise sur le marché

Le rythme des marchés (et du changement) s'est accéléré. Face à l’exigence de nouveauté et de qualité constantes souhaitées par les clients, produire « au bon moment » est devenu un impératif qui renforce les défis pesant sur le processus de fabrication et sur la chaîne d’approvisionnement. Par conséquent, les initiatives de transformation digitale peuvent contribuer à réduire les délais de mise sur le marché en accélérant le développement des produits, leur fabrication et la planification et l’exécution de la chaîne logistique.

La mise en place d’une continuité numérique des données peut se révéler précieuse en établissant une source unique de vérité sur les produits et les processus dans toute l'entreprise, jusqu’aux fournisseurs, clients et équipes de service après-vente. Au sein de tout cet écosystème, chacun dispose alors d’informations précises et actualisées sur les produits et les processus, au bon moment et selon son besoin.

Des méthodologies et des outils agiles sont adoptés pour stimuler l'innovation et réduire les délais de mise sur le marché, parmi lesquels les outils de collaboration. Ils favorisent une plus grande flexibilité dans le processus de développement de produits ; des logiciels comme Onshape et Arena tirent parti d'une infrastructure cloud pour faciliter l’accès aux informations, éliminer les goulets d'étranglement plus en amont et faciliter la collaboration.

 

4. Favoriser la croissance

La transformation digitale ne se résume pas aux améliorations progressives apportées aux produits et processus existants ; elle vise à identifier de nouvelles sources de profit au sein de l'entreprise. Cela peut prendre la forme de nouveaux produits, de nouveaux modèles économiques, ou encore d’un rendement plus important.

 

5. Améliorer l'expérience client

Bien souvent, les entreprises ont tendance à se focaliser sur les bénéfices observés en interne. Toutefois elles doivent également réfléchir aux initiatives susceptibles de transformer l'expérience client et les prioriser. Quels seront les impacts des changements effectués au sein de l'entreprise sur le client ? Un meilleur service ? Une amélioration de la qualité ? Des produits ou des fonctionnalités plus innovants ? Une mise sur le marché plus rapide ? Ce ne sont là que quelques-uns des résultats possibles. En examinant les points d’achoppement et les retours des clients, les entreprises peuvent identifier où commencer leur démarche de transformation digitale.

Une autre piste consiste à utiliser la transformation digitale pour permettre une ingénierie en boucle fermée, en faisant remonter aux développeurs de produits des données en temps réel sur les performances et l'utilisation des produits. Ils sont alors en mesure d’apporter des améliorations aux produits plus rapidement en parfaite adéquation avec les préférences et les besoins des clients.

 

6. Renforcer la culture d'entreprise

Une récente enquête de PTC auprès des cadres et des utilisateurs finaux a révélé que 90 % d'entre eux étaient plus enclins à travailler pour une organisation qui adopte et investit dans les technologies de transformation digitale. Cela illustre bien comment la transformation digitale peut façonner l'expérience collaborateur et soutenir les efforts de fidélisation et de recrutement.

Faire partie d'une entreprise qui se renouvelle et cherche continuellement à améliorer ses méthodes de travail est source de motivation pour les équipes. De nombreux projets de DX contribuent par ailleurs, à faciliter et à rationaliser leurs tâches quotidiennes mais également à renforcer leurs compétences. La DX peut aussi leur offrir une plus grande flexibilité au quotidien, y compris le travail à distance.

 

7. Encourager les efforts en matière de développement durable

Les outils numériques sont mis à contribution pour soutenir une approche plus respectueuse de l’environnement, dès la conception de produits. A ce titre, la transformation digitale joue un rôle décisif sur deux points cruciaux.

En premier lieu, les décisions prises en phase d'ingénierie conditionnent l'empreinte carbone en aval, de la fabrication à l'utilisation, en passant par la maintenance jusqu’à la fin de vie du produit. La prise en compte de l’aspect environnemental dans la conception implique que les ingénieurs examinent plus attentivement le choix des matériaux, des processus de fabrication et des impacts logistiques, et ce, en utilisant des technologies numériques telles que la CAO, la simulation, le PLM, l'IoT, etc. Menée en amont du processus de conception, cette réflexion vise à réduire la consommation de matériaux et d'énergie, les émissions et les déchets tout au long du cycle de vie du produit.

En outre, des efforts croissants sont déployés en matière de fabrication et de services après-vente plus durables - comment les entreprises peuvent-elles réduire les émissions dans l'ensemble de leurs activités ? Grâce à des technologies comme l'IIoT (internet industriel des objets) et la gestion numérique de la performance, les entreprises disposent d’une meilleure visibilité sur les points faibles de leur organisation. Elles sont alors capables de prendre des décisions fondées sur les données afin d’optimiser les opérations et améliorer l'utilisation des ressources.

 

8. Améliorer la collaboration au sein et entre équipes

Le cloisonnement qui s’opère au sein des entreprises (et des données) engendre de fâcheuses conséquences : inefficacité, croissance bloquée, risque d'erreur accru et compétitivité réduite sur un marché en évolution rapide. Il existe pourtant de nombreuses stratégies et technologies de transformation digitale pour soutenir et encourager la collaboration au sein des équipes, entre les différents départements, avec les partenaires et les fournisseurs.

La continuité numérique apporte aux entreprises plus de souplesse et de réactivité ; elle contribue à proposer des produits de meilleure qualité en moins de temps

Une autre façon d'améliorer la collaboration est d'adopter des outils basés sur le cloud spécialement conçus pour favoriser une communication plus fluide. Les solutions SaaS sont plus facilement accessibles aux équipes éclatées géographiquement. Elles permettent une collaboration en temps réel et réduisent les frictions entre les départements.

 

9. Améliorer la conformité

Contrôle des émissions de gaz à effet de serre, sécurité, qualité… la conformité réglementaire tend à se durcir dans de nombreux secteurs d’activité.

Pour cette raison, les entreprises ont besoin d'une plus grande visibilité et d'un meilleur accès aux données concernant leurs produits, leurs processus et leurs performances. Il existe deux technologies clés pour soutenir ce type de transformation : le PLM pour le matériel informatique et l’ALM ( gestion du cycle de vie des applications) pour les logiciels. Ensemble, elles constituent l'épine dorsale des stratégies de développement de produits pour atteindre les objectifs de conformité réglementaire.

 

10. Prendre des décisions fondées sur des données

Des données plus complètes, plus précises et contextualisées sont ainsi partagées à travers tous les départements de l’entreprise et orientent la prise de décision. Souvent, dans le domaine du DX, les entreprises cherchent non seulement à obtenir de meilleures informations analytiques à partir de leurs données, mais aussi à fournir un retour d'information sur le cycle de vie du produit en boucle fermée dans toute l'entreprise.

Les technologies, comme l'IoT, offrent un aperçu en temps réel des processus de l’usine et de la performance des produits en conditions réelles. Grâce à ces données, les entreprises peuvent prendre des décisions éclairées pour mieux lever les points d’achoppement et mieux comprendre comment un client utilise le produit afin d’améliorer les itérations futures.

 

Conclusions

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une liste exhaustive, les avantages les plus significatifs de la transformation digitale vous ont été présentés. Au sein de votre structure, quels seraient ceux susceptibles de générer le plus de valeur ? Quel(s) avantage(s) apporterai(en)t le plus de valeur à votre entreprise ?

Pour aller plus loin, découvrez la liste complète des raisons qui poussent les entreprises à se lancer dans la transformation digitale.